5e Forum Social et International du Cannabis

La grande fête du cannabis à la frontière française

Pour cette 5e édition, la feria Expogrow s’est encore imposée comme étant l’une des plus importantes mais aussi l’une des plus festives en Europe, tant pour les professionnels que pour les visiteurs. Cette année environ 17 000 visiteurs et plus de 1200 professionnels du monde du cannabis se sont déplacés pour ce grand salon organisé à seulement 200 mètres de la frontière française. Des chiffres comparables à ceux de l’année dernière, malgré la météo qui fut loin d’être favorable. Cette fois encore, environ 60% du public était Français, qui n’avaient qu’à passer le pont depuis la ville d’Hendaye pour se rendre à la feria du côté espagnol.

Marta, David, Sílvia, Ramon & Isaac

Parmi les 175 stands de l’événement, étaient notamment présents :

  • de nombreux distributeurs de graines de cannabis, comme par exemple Serious Seeds, Dinafem, Barney’s Farm, CBD Crew et son célèbre breeder Shantibaba, ou encore les Français de French Touch Seeds.
  • des growshops et fabricants de matériel de culture, comme par exemple des systèmes hydroponiques ou  des panneaux de LEDs pour la culture du cannabis.
  • de nombreuses marques de vaporisateurs de cannabis, avec possibilité de les essayer sur place.
  • des fabricants d’engrais, tels que Canna, GHE ou Biotabs, mais également les Français de Terralba et de GP-Biotechnology.
  • des machines pour faciliter la récolte du cannabis : Oruga Verde, Trimpro, MasterTrimmers.
  • plusieurs médias spécialisés dans le cannabis : Undergrow TV, Cañamo, Cannabis Magazine, Soft Secrets, sans oublier les Français de Mama Editions avec la célèbre écrivain Michka.
  • de nombreux produits à base de chanvre ou de cannabis, comme par exemple ceux de Green Industries, LaKaraba, ou Cannashock.
  • des professionnels des extractions de cannabinoïdes en circuit fermé : BHOGart/Excalibur, Purge Labs, Across.

Il était également possible de rencontrer l’équipe du Dr Garcia de Palau sur le stand de Kalapa Clinic, ou d’obtenir des conseils juridiques sur le stand de THC Abogados. Les casquettes Grassroots présentaient comme toujours leur stand riche en couleurs, pendant que les Français d’OG Krunch proposaient de déguster leur délicieux chocolat en forme de têtes de cannabis, avec pour l’occasion une délicieuse version spéciale enrichie en terpènes de cannabis OG Kush. En parlant de chocolat, l’entreprise Kuza présentait ses impressionnantes tablettes artisanales, enrichies de CBD ou de THC. Enfin, deux souriantes demoiselles vous invitaient à participer à un concours de vitesse de roulage organisé sur le stand de Mascotte.

Un autre avantage d’Irun est de proposer un espace pour que puissent se réunir les associations Françaises et Espagnoles. Cette année cependant, ces associations furent hélas placées dans un endroit qui ne leur a pas permis d’obtenir une grande visibilité, se retrouvant cachées entre le stand des secouristes et la bruyante soufflerie du simulateur de chute libre. De nombreux activistes Français ont tout de même pu se retrouver, tels que plusieurs membres de l’association Chanvre & Libertés, Farid de Cannabis sans Frontières, Laurent Appel (ASUD), Bruno du CIRC Nantes, Philippe de Principes-Actifs, ou encore Jean-Louis de Chanvre-Info.

De nombreux professionnels du monde du cannabis étaient également présents parmi les visiteurs. Parmi ceux-ci, nous avons pu retrouver notamment Nicolas Trainerbees, célèbre pour ses abeilles capables d’utiliser la résine de la plante de cannabis pour fabriquer un type de propolis enrichie en THC, ou les experts en ice-o-lator de Parke de Extractionnes, dont la boite d’échantillons ne manquait pas de faire saliver jusqu’aux consommateurs les plus expérimentés.

Tout comme l’année précédente, la première demi-journée du vendredi était consacrée à la séance B2B, réservée aux rencontres entre professionnels. C’est une excellente idée qui devrait être prise en exemple par les autres grandes ferias du secteur, car elle permet aux professionnels d’être ensuite davantage disponible pour les visiteurs. Comme d’habitude, ces derniers ont pu repartir avec de lourds sachets remplis de nombreux cadeaux en tout genre : graines de cannabis, échantillons d’engrais, grinders, feuilles à rouler, etc….

Stand Alchimia Expogrow 2016

Alchimia et Philosopher Seeds à Expogrow

Le stand d’Alchimia et de Philospher Seeds a permis au public de nous rencontrer, de discuter et de se renseigner sur les génétiques de Philosopher Seeds et d’en obtenir à tarif promotionnel, de manger des popcorns, et d’obtenir des tickets pour accéder à notre grande attraction de cette année : le stand extérieur de course de chameaux. Celui-ci permettait à 18 participants de faire la course sur ce jeu de fête foraine bien connu en Catalogne, qui consiste à envoyer des boules dans des trous pour faire avancer son chameau sur la piste, afin de gagner de nombreux cadeaux offerts par tous nos partenaires. Certains ont même eu la chance de gagner un voyage en Andalousie !

Camel Race by Alchimia

Cette course de chameaux était accessible plusieurs heures par jour, mais également durant la nuit pour accompagner les nombreux concerts. Les spectateurs furent les plus nombreux pour voir Muchachito, et le rappeur El Langui, ce dernier ayant présenté pour l’occasion sa nouvelle variété de cannabis contre la douleur, à base de Sour Diesel et de Haze. Les autres artistes tels que Biga Ranx, Sara Lugo, Scarecrow et Inna Modja ont également su envoûter le public par leur excellente performance artistique.

Popcorn fraîchement préparé au stand

Parmi les autres activités disponibles, il était possible d’assister à une démonstration de graffitis, d’accéder à un simulateur de chute libre, d’écouter le comique Chico Requena, de s’exercer au slackline, ou d’observer la démonstration de fabrication de bubblers en verre par Bryan Dosher AKA Doshworld, Jolex Glass et DOK Glass.

5e Forum Social et International du Cannabis

Pour la 5e année consécutive, se déroulaient plusieurs conférences à l’étage du bâtiment Ficoba, sur le thème de la régulation légale de la plante de cannabis ou de ses propriétés thérapeutiques. Ce forum était sponsorisé par Canna et par la Fondation Alchimia Solidaria. Il est dommage que le public n’ait pas été plus nombreux à assister à ces débats qui sont pourtant indispensables pour que la situation actuelle puisse évoluer dans la meilleure direction possible.

5e Forum Social et International du Cannabis

Nous souhaitons cependant remercier tous les conférenciers, et féliciter tout particulièrement l’énergie et l’efficacité dont peuvent faire preuve les femmes du mouvement comme par exemple Ana María Gazmuri, Zara Snapp, Carola Pérez, Cristina Sanchez, Nuria Calzada, sans oublier Louise Levayer, jeune française fraîchement revenue d’Uruguay où elle travaillait sur la mise en place la légalisation du cannabis.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *